background img

Comment faire quand on ne peut pas payer la maison de retraite ?

Si vous ou un proche êtes dans une maison de repos, une maison de retraite ou un établissement spécialisé, il y a de fortes chances que vous ayez droit à une déduction fiscale. Nous avons examiné le montant de l’avantage fiscal et ce qu’il faut remplir pour en bénéficier en 2021. Pour des raisons pratiques, nous verrons quelle case remplir sur la déclaration de revenus et comment déterminer le montant à inclure. Pour être complet, nous verrons comment cette niche fiscale interagit avec l’emploi à domicile et le sort des baisses d’impôts depuis la mise en place du prélèvement à la source.

Quelle réduction d’impôt/crédit d’impôt pour les dépenses de maison de retraite ?

L’article 199 de la Loi générale des impôts permet aux contribuables qui ont des dépenses dans une maison de retraite médicalisée de bénéficier d’une réduction d’impôt. Cela représente 25% des fonds dépensés (nous verrons ci-dessous quels frais doivent être retenus). A noter que les dépenses en maison de repos ou maison de repos ne sont pas des crédits d’impôt, mais des impôts. Remise! La réduction d’impôt est directement déduite du montant final de la taxe, mais n’est pas remboursable si le montant de la taxe est nul ou atteint 0 euros.

A découvrir également : Qu'est-ce que la décote pour la retraite ?

Exemple 1

Monsieur DUBOIS vit dans une maison de repos où il dépense 6 000 euros par an. L’impôt sur sa retraite est de 2 000 €. 1- Monsieur DUBOIS indiquera sur sa déclaration de revenus qu’il a dépensé 6 000 € dans l’Ehpad. 2- L’administration fiscale facturera 25% ou 1 500 EUR et le prélèvera sur l’impôt. 3- Après la réduction d’impôt, M.’s So, l’impôt final est de 2 000 – 1 500 ou 500 EUR.

A lire également : Le métier de directeur d'une maison de retraite

Comme mentionné précédemment, si vous n’utilisez pas la réduction d’impôt, vous perdez la réduction d’impôt. Dans mon exemple, une réduction de 1 500 € n’aurait aucun effet si Monsieur DUBOIS n’était pas imposé. Si Monsieur DUBOIS paie 1 000 € d’impôt, la réduction de 1 500 € compensera les 1 000 € d’impôt, et c’est tout. De plus, cette fenêtre fiscale est plafonnée. Ne conservez que la cotisation maximale jusqu’à 10 000 euros pour calculer le remboursement ou réduisez le coût d’un logement en Ehpad jusqu’à 2 500 euros.

Exemple 2

Monsieur DUBOIS paie 25 000 € par an pour vivre en EHPAD. En fait, il a indiqué dans la case de sa déclaration de revenus qu’il a payé 25 000 euros. L’administration fiscale maintiendra le plafond, qui est de 10 000 euros pour calculer la déduction de 25 %. L’avis d’imposition de M. DUBOIS réduira l’impôt de 2 500 euros.

Quelle colonne dois-je renseigner sur ma déclaration de revenus 2021 pour bénéficier de l’abattement « Ehpad » ?

Si vous ne faites rien, le fisc ne vous accordera pas cette déduction fiscale de 25 %. A vous de connaître la case et de la remplir. Je vous invite à vérifier si vos proches l’ont raté. Si tel est le cas, vous pouvez corriger la déclaration pendant trois ans. Une simple taxe par e-mail et ils seront obligés de vous rembourser dans les trois mois.

La case à remplir sur la déclaration de revenus 2021 est le CD 7 : « Frais d’accueil à l’Agence des personnes à charge ». Le montant total des frais d’hébergement doit être indiqué et l’administration fiscale est seule responsable de l’application de la déduction de 25 %. Hauteurs perverties, les formulaires qui incluent cette case n’apparaîtront pas sur la déclaration de revenus en ligne seule. A vous de faire attention à l’étape 3 et de cocher la case « Réduction d’impôt ».
Si vous le faites, la boîte 7CD apparaîtra une deuxième fois et vous pourrez la remplir.

Quels frais sont utilisés dans le calcul ? Hébergement, soins, repas, assistance… ?

Le plafond de 10 000 € est si bas que la plupart des contribuables n’ont généralement pas à se soucier de ce qui peut ou non être des déductions fiscales. Notez cependant que les autorités fiscales ne vous permettent pas d’inclure toutes les dépenses dans votre déclaration de revenus. Étant donné que les établissements médicaux ne fournissent pas toujours de documentation, vous devrez généralement déterminer vous-même le montant à remplir dans la case 7CD. Le texte et les encadrés nous indiquent que nous discuterons des coûts associés aux dépendances.

Le fisc nous a indiqué qu’il était donc nécessaire d’inscrire les seniors dans des établissements qui « fournissent des services d’aide et d’encadrement nécessaires aux comportements de vie de base non liés aux soins ». On parle donc ici de blanchisserie assistée, de déplacements accompagnés, etc. par du personnel formé. Le fisc exclut totalement les dépenses de santé (qu’il distingue des dépenses dépendantes), il est donc impossible d’inclure le coût des prestations médicales.

Concernant les frais d’hébergement (repas, entretien, chambre, animation, etc.), il est possible de les ajouter si et seulement s’ils sont associés à des dépendances. Les maisons de retraite qui hébergent uniquement des personnes encore capables de subvenir à leurs besoins ne pourront pas prétendre à l’avantage fiscal. Au lieu de cela, les organismes qui fournissent un logement et un soutien aux personnes à charge offriront aux résidents la possibilité de tout inclure dans la réduction d’impôt.

Bref:

Des frais liés à la dépendance peuvent être pris en compte.
Si l’agence accompagne également des personnes à charge, les frais d’hébergement sont inclus dans la déduction fiscale.
Les frais de traitement ne sont pas inclus.

Enfin, il faut bien entendu ne conserver que les dépenses réellement engagées par le contribuable au cours de l’exercice fiscal considéré. Il faut donc supprimer toutes les aides comme l’ABS ou les allocations logement.

Exemple

Monsieur DUBOIS est en maison de repos. Il paie 2 000 € par mois et bénéficie de services liés à la dépendance comme les visites aux toilettes. Il comprend également des frais médicaux mensuels de 100 euros. Enfin, son allocation d’autonomie APA personnalisée est de 200 € par mois. Les réductions d’impôts dans les foyers de soins devraient prêter attention à quoi ?

1- Les frais de traitement ne peuvent être retenus. On ne compte pas 100 euros par mois.

2- La pension alimentaire et le logement sont mixtes. On se souvient de tout soit 24 000 euros par an.

3- L’aide retire 2 400,4 euros la nuit – M. montrera 24 000 – 2 400 soit 21 600 euros dans le coffret 7CD. Le fisc ne retiendra que 10 000 EUR ou déduira un impôt de 2 500 EUR.

Pouvons-nous combiner la réduction d’impôt pour le logement en maison de retraite et le crédit d’impôt pour emploi à domicile ?

C’est une question qui me revient souvent. Employez une personne à domicile en France pour faire du jardinage ou des travaux ménagers vous donne droit à un crédit d’impôt de 50 % des dépenses payées

Quels sont les critères à prendre en compte pour trouver une autre maison de retraite ?

Dans le cas où vous ne pouvez pas régler les frais liés à la maison de retraite de votre proche, sachez qu’il existe peut être d’autres solutions bien plus abordables. En effet, trouver une place dans une maison de retraite n’est pas toujours facile, notamment dans certaines régions où la population des séniors est de plus en plus nombreuses. Toutefois, en vous rendant sur certains sites web spécialisés (comme par exemple le site sur les maisons de retraite : https://www.essentiel-autonomie.com), vous trouverez des conseils et des adresses parfois très utiles.

Parmi eux, vous comprendrez spécifiquement les critères qui font que vous pourriez vous diriger vers une maison de retraite plutôt qu’un autre. Le premier conseil qui est donné reste bien évidemment de choisir la maison de retraite en fonction des moyens. Ensuite, vous pouvez choisir un établissement en fonction de son statut : certaines maisons de retraite sont privées, mais ce n’est pas le cas de tous les établissements ! Certains d’entre eux sont publics, et même de temps en temps gérés par des collectivités locales. Enfin, la localisation de l’établissement reste aussi essentielle, surtout pour rendre visite plus facilement à votre proche.

Catégories de l'article :
Seniors