background img

Comment faire quand on ne peut pas payer la maison de retraite ?

Si vous ou un proche êtes dans une maison de retraite, une maison de soins infirmiers ou un institut spécialisé, il est fort possible que vous ayez droit à une réduction d’impôt. Nous faisons le point sur le montant de l’avantage fiscal et les conditions à remplir pour en bénéficier en 2021. Pour des raisons pratiques, nous verrons quelle case remplir dans la déclaration de revenus et comment déterminer le montant à indiquer. Pour être complet, nous verrons l’interaction de ce créneau fiscal avec l’emploi d’une personne à domicile et le sort de la réduction d’impôt depuis l’introduction de la retenue à la source.

Quelle réduction d’impôt/crédit d’impôt pour les dépenses de maison de retraite ?

C’est l’article 199quindecies du Code général des impôts qui permet aux contribuables qui ont des dépenses dans des maisons de retraite de bénéficier d’une réduction d’impôt. Cela représente 25 % de l’argent dépensé (nous verrons ci-dessous quelles dépenses doivent être retenues). Attention, les dépenses dans les maisons de retraite ou les maisons de soins infirmiers ne sont pas un crédit d’impôt, mais une taxe. réduction ! La réduction d’impôt est directement déduite de la taxe finale mais n’est pas remboursée si la taxe est nulle ou arrive à 0€.

A lire en complément : Quel est le meilleur pays pour vivre et travailler ?

Exemple

M. Corrigetontax est en maison de retraite et y dépense 6 000€ au cours de l’année. L’impôt généré par sa retraite est de 2 000€. 1- M. Corrigetontax indiquera sur sa déclaration de revenus qu’il dépense 6 000€ en maison de retraite.2- Les autorités fiscales prélèveront 25 % ou 1 500€ et les retireront de l’impôt.3- Après réduction, l’impôt final de M. est donc de 2 000 — 1 500 ou 500€.

Lire également : Comment éviter le prêt relais ?

Comme expliqué, la réduction d’impôt est perdue si elle n’est pas utilisée. Dans mon exemple, si M. Corrigetontax n’est pas imposable, la réduction de 1 500€ n’a aucun impact. Si M. Corrigetontax paie 1 000€ d’impôt, la réduction de 1 500€ annule les 1 000€ d’impôt et c’est tout. De plus, ce créneau fiscal est plafonné. Seuls 10 000€ de frais maximum seront retenus pour calculer le remboursement ou une réduction pour l’hébergement dans un Ehpad de 2 500€ au mieux.

Exemple

M. Corrigetontax paie 25 000€ par an pour être logé dans une maison de retraite. En fait, il indique dans la case de sa déclaration de revenus qu’il a payé 25 000 euros. Les autorités fiscales maintiendront le plafond, soit 10 000€ pour calculer la réduction de 25 %. M. Corrigetontax aura 2.500€ d’impôt en moins sur son avis fiscal.

Quelle case à remplir sur la déclaration de revenus 2021 pour bénéficier de la réduction « Ehpad » ?

Si vous ne faites rien, les autorités fiscales ne vous offriront pas cette réduction d’impôt de 25 %. C’est à vous de connaître la case et de la remplir. Je vous invite à vérifier que vos proches ne sont pas passés à côté. Si c’est le cas, vous pouvez corriger la déclaration pendant trois ans. Un simple e-mail aux taxes et ils seront obligés de vous rembourser dans un délai de trois mois.

La case à remplir sur la taxe 2021 retour est le 7CD : « frais d’accueil dans un établissement pour personnes dépendantes ». Le montant total des frais d’hébergement doit être indiqué et les autorités fiscales se chargent d’appliquer la réduction de 25 % par elles-mêmes. Le comble de la perversité, le formulaire qui contient cette case n’apparaît pas à lui seul sur la déclaration de revenus en ligne. C’est à vous de prêter attention à l’étape 3 et de cocher la case « réduction d’impôt » comme indiqué dans l’image ci-dessous.

Si vous le faites, la boîte 7CD apparaîtra dans la deuxième fois et vous pourrez la remplir.

Quelles sont les dépenses utilisées pour le calcul ? Hébergement, soins, repas, aides… ?

Le plafond de 10 000€ est si bas que la majorité des contribuables n’ont souvent pas à se soucier de ce qui pourrait ou non entrer dans la réduction d’impôt. Toutefois, sachez que les autorités fiscales ne vous autorisent pas à inclure toutes les dépenses dans la déclaration de revenus. Comme les établissements de soins ne fournissent pas toujours de pièces justificatives, vous devrez doivent souvent déterminer vous-même le montant à remplir dans la case 7CD. Le texte et l’encadré nous indiquent que nous allons parler des dépenses liées à la dépendance. Les autorités fiscales nous disent qu’il est donc nécessaire que la personne âgée se trouve dans une institution « dotée des services d’assistance et de supervision nécessaires à l’accomplissement d’actes essentiels de la vie qui ne sont pas liés aux soins ». Nous parlons donc ici d’actes comme l’aide au lavage, le fait d’être accompagné en voyage, etc… par des employés dont la formation est. Les autorités fiscales excluent complètement les dépenses de soins (qu’elles différencient des dépenses pour dépendances) et il est donc impossible d’inclure les coûts des prestations médicales, par exemple. En ce qui concerne les frais d’hébergement (repas, entretien, chambre, animation etc…), il est possible de les ajouter si et seulement s’ils sont liés à la dépendance. Une maison de retraite qui n’offre un logement qu’aux personnes qui sont encore capables de se débrouiller de leur propre gré ne pas être en mesure de bénéficier de l’avantage fiscal. Inversement, un établissement qui propose un hébergement et un soutien à la dépendance ouvrira la possibilité au résident de tout inclure dans la réduction d’impôt. En résumé :

  • Les coûts liés à la dépendance peuvent être pris en compte.
  • Les frais d’hébergement sont inclus dans la réduction d’impôt si l’établissement accompagne également la personne au niveau de dépendance.
  • Les frais de soins ne sont pas inclus.

Enfin, il est bien entendu nécessaire de ne conserver que les dépenses réellement engagées par le contribuable au cours de l’exercice en question. Il convient donc de retirer toutes les aides telles que l’ABS ou les allocations de logement.

Exemple

M. Corrigetontax est dans une maison de retraite. Il paie 2 000€ par mois et bénéficie de services liés à la dépendance (accompagnement aux toilettes etc…). Il prend également en charge 100€ par mois de frais médicaux. Enfin, son allocation d’autonomie APA personnalisée est de 200€ par mois. Que faut-il retenir pour la réduction d’impôt dans les maisons de retraite ? 1- Impossible de retenir les frais de soins. Nous ne comptons pas les 100€ par mois.2- Les frais de dépendance et d’hébergement sont mixtes. On s’en souvient tout ou 24 000€ par an.3- L’aide se retire le soir 2 400 €.4-Mr indiquera 24 000 — 2 400 ou 21 600€ dans la case 7CD. Les autorités fiscales ne retiendront que 10 000€ ou une réduction d’impôt de 2 500€.

Pouvons-nous combiner la réduction d’impôt pour le logement en maison de retraite et le crédit d’impôt pour emploi à domicile ?

C’est une question qui me revient souvent. Employez une personne à domicile en France pour faire du jardinage ou des travaux ménagers vous donne droit à un crédit d’impôt de 50 % des dépenses payées (voir :

Catégories de l'article :
Seniors
Show Buttons
Hide Buttons