background img

Cohabitation entre séniors : De quoi s’agit-il ?

Les séniors vivent pour la plupart du temps seuls loin de leurs enfants. Ils se retrouvent sans personne pour discuter ou pour les aider à accomplir certaines tâches quotidiennes. La cohabitation entre séniors est un remède intéressant contre ce mode de vie solitaire.

Lire également : Les critères essentiels pour choisir un EHPAD à Evreux

Qu’est-ce que la cohabitation entre séniors ?

La cohabitation entre séniors, consiste à vivre avec des personnes âgées. Il en existe 2 formes. Dans la première, deux ou plusieurs séniors partagent la même habitation. Dans la seconde forme, un jeune actif, un étudiant ou un apprenti partage la demeure du sénior moyennant des services. Dans ce second contexte, on parle de logement intergénérationnel. Pour en savoir plus sur les coûts de cette cohabitation, cliquez sur : cohabitation intergenerationnelle prix.

Quoi qu’il en soit, cet arrangement comporte quelques avantages. Le jeune qui souhaite intégrer un logement intergénérationnel a son loyer revu à la baisse. Mieux, il peut bénéficier d’une chambre gratuite. Tout dépend du sénior qui compte louer sa maison. Il doit en contrepartie être présent pour ce dernier et lui rendre des services prédéfinis.

A lire aussi : Quel lit médicalisé choisir pour garantir le confort et la sécurité des seniors ?

Ainsi, la colocation n’est plus désormais une affaire propre aux étudiants. Les séniors en sont très friands puisqu’ils en tirent un grand nombre d’avantages dont le fait de partager leurs journées avec d’autres personnes. Ils bénéficient ainsi d’une atmosphère chaleureuse et conviviale dans leurs maisons où ils étaient censés vivre seuls. 

Si vous êtes un sénior qui désire implémenter la colocation entre personnes âgées, sachez que vous avez trois options :

  • Intégrer une maison partagée entre séniors ;
  • Opter pour la Colocation Senior ;
  • Co-acheter une maison.

Intégrer une maison partagée entre séniors

Cette option consiste à intégrer une maison collective pour séniors comme résidence principale. C’est une excellente alternative si vous ne désirez pas vivre dans un établissement de type EPADH ou seul dans votre domicile principal. Par exemple, si vous choisissez une collocation paris a la retraite, vous pourrez vivre dans une maison dans laquelle vous bénéficiez de votre espace de vie personnelle tout en partageant d’autres espaces communs avec les autres séniors habitants dans la maison. 

Par ailleurs, les maisons partagées sont situées à côté des services publics, sanitaires et des petits commerces. Le cadre est bien pensé pour répondre aux besoins des personnes âgées. Toutefois, notons que seuls les retraités avec une grande autonomie peuvent vivre dans une maison partagée.

La colocation entre personnes âgées 

La colocation entre personnes âgées consiste à créer un groupe par affinité. Musique, littérature, pratiques sportives ou sciences sont autant de domaines qui peuvent réunir les séniors dans ce type d’habitation. Vous avez de quoi profiter d’un moment de partage convivial autour d’un même centre d’intérêt. Ce type de location est toutefois temporaire. Il se fait uniquement sur une période d’un an maximum ou sur des périodes beaucoup plus courtes. 

Le co-achat d’habitation entre séniors

Cette option est avantageuse sur le long terme, car les habitants bénéficient d’une maison personnelle partagée avec des co-acheteurs à petit prix. Cet achat peut se faire entre membres de la même famille ou avec des personnes ayant des affinités. Au final, le sénior qui opte également pour cette méthode ne vit pas seul et bénéficie des avantages de la vie en communauté.

Catégories de l'article :
Seniors