background img

Les aides ménagères pour les personnes âgées à domicile

man in black suit standing beside woman in white coat

Le métier des aides ménagères est très connu dans le monde. Ce sont des personnes qui prennent à cœur le bien-être des personnes âgées, malades ou handicapées. Elles assument ce rôle avec passion, amour et empathie. Mais savez-vous ce qu’est réellement une aide ménagère ? Dans les lignes à suivre, nous vous dirons tout ce qu’il faut savoir sur ce métier noble.

Les aides ménagères assurent la propreté du lieu de vie

L’entretien régulier et la propreté de la maison sont essentiels au maintien du confort et de la qualité de vie des personnes âgées. Les aides ménagères aident les personnes âgées ou handicapées dans les tâches ménagères. Elles assurent l’entretien du lieu de résidence des personnes âgées. Elles garantissent la propreté et la qualité des espaces de vie.

A lire aussi : Cohabitation entre séniors : De quoi s’agit-il ?

Leur mission est de maintenir un environnement sain qui profitera au moral des personnes âgées et handicapées. Les tâches ménagères nécessitent des compétences techniques et sportives, une grande vigueur et un dynamisme sans pareil. Il y a aussi le nettoyage et le rangement de la vaisselle puis le lavage ou l’entretien du linge et le repassage. En somme, les aides ménagères garantissent un cadre de vie propre, confortable et chaleureux.

Les aides ménagères assurent le rôle de soutien social

La présence régulière de l’aide ménagère a un effet positif, elle rassure le bénéficiaire et le libère de l’isolement. Souvent, les aides ménagères peuvent amorcer une conversation pour comprendre comment le sénior se sent et s’assurer de son bien-être. Elles peuvent également aider à la préparation des repas et réaliser les courses (achat de journal, d’ordonnances ou des courses à l’épicerie). Elles s’assurent que les repas sont pris correctement et régulièrement.

A lire en complément : Comment être bien organisé pour la rentrée ?

Cependant, c’est un métier difficile qui nécessite de la patience et beaucoup de bienveillance. En plus d’aider à payer quelque chose ou à faire remplir des papiers, les aides ménagères peuvent aussi soulever les bénéficiaires pour les aider à aller aux toilettes. Elles peuvent soit prendre le temps de savoir ce qu’ils aiment ou n’aiment pas, soit leur faire un petit café, ou rigoler avec eux pour rendre leur journée plus agréable. C’est aussi une façon de créer du lien social avec les personnes âgées.

Les aides ménagères, un soutien moral et psychologique

Outre la rigueur et l’efficacité dont elles font preuve, les aides ménagères se soucient de leurs bénéficiaires. En effet, leur métier consiste aussi à prendre connaissance avec les séniors, savoir comment ils vont et comment s’est passé leur semaine. Elles doivent prendre le temps de discuter avec eux pour les sortir de la solitude, les conseiller et les aider au quotidien à retrouver un plaisir chez eux.

Pour cet accompagnement, le soutien psychologique est particulièrement important. Les aides ménagères établissent le dialogue, sont à l’écoute et font preuve de bienveillance avec ceux qu’ils accompagnent. Elles doivent pouvoir comprendre les besoins des personnes âgées. Elles doivent être empathiques et être à l’écoute. Le climat de confiance se crée ainsi peu à peu lorsque les misères et les joies se partagent.

De bonnes pratiques pour éviter des accidents

Rappelons que les aides ménagères sont formées spécifiquement à l’accompagnement de personnes en perte d’autonomie et à l’entretien de leur logement. Ce sont des diplômées professionnelles. Dans l’exercice de ce métier, les aides ménagères rencontrent quelques difficultés ou font face à des risques de multiples accidents. Les situations dangereuses sont nombreuses et liées à l’aménagement de l’habitation, aux appareils et leur état, aux travaux en hauteur et aux produits d’entretien.

Les risques de brûlure et de coupure ne sont évidemment pas à négliger. Tout ceci soulève pas mal de questions, et les chefs des aides ménagères ont pu y répondre. Il est alors nécessaire de connaître les règles de sécurité et les comportements adéquats, qui permettent de réduire le nombre d’accidents dont les aides ménagères peuvent être victimes. Aussi, ces professionnels ne sont pas autorisés à rentrer avec la clef du bénéficiaire à la fin de la journée. Si le sénior est en situation de handicap, elles peuvent négocier avec l’agence.

Les formalités administratives pour bénéficier d’une aide ménagère

Les formalités administratives pour bénéficier d’une aide ménagère sont multiples. Pensez à bien préciser que cette aide est destinée aux seniors en perte d’autonomie et qui ne peuvent plus assurer leur propre entretien. Les aides ménagères interviennent donc à domicile, mais cela nécessite des démarches préalables auprès des organismes compétents. Deux options s’offrent alors au senior : soit il peut faire appel à une structure privée agréée par le Ministère du Travail, soit passer par un organisme public tel que la MDPH (Maison Départementale des Personnes Handicapées), qui va évaluer son niveau de dépendance.

Il faut remplir un dossier de demande d’aide sociale auprès du Conseil Général ou encore solliciter l’intervention de sa caisse de retraite complémentaire.

Le financement étant assuré par ces organismes, le coût sera ainsi pris en charge partiellement voire intégralement selon les cas énumérés ci-dessus.

Toutefois, l’aide ménagère doit être choisie avec soin car elle devra intervenir régulièrement chez vous et prendre soin non seulement de votre lieu d’habitation mais aussi de vous-même si nécessaire. La confiance est donc essentielle dans ce type de relation entre deux individus inconnus au départ. L’expérience, la réputation et la qualité du service fourni seront autant d’autres critères à conserver attentivement sous surveillance avant toute prise de décision avec une agence.

Les avantages fiscaux pour les personnes âgées ayant recours à une aide ménagère

Les aides-ménagères pour les personnes âgées à domicile représentent un budget conséquent pour les familles concernées. Il est possible de bénéficier d’avantages fiscaux en fonction des situations individuelles de chacun.

Il existe une réduction ou un crédit d’impôt qui peut être accordé aux seniors ayant recours à une aide-ménagère. Cette réduction peut atteindre jusqu’à 50% des sommes engagées dans l’année, ce qui représente un vrai coup de pouce financier.

Pour pouvoir prétendre à ces avantages fiscaux, il faut impérativement que les conditions suivantes soient remplies :
• Le senior doit avoir au moins 70 ans (ou être invalide) et ne pas être imposable
• Les frais engagés doivent correspondre exclusivement aux prestations effectuées par l’aide-ménagère
• La facture doit comporter le détail des heures travaillées et du tarif horaire appliqué par la structure mandatée

Si toutes ces conditions sont respectées, alors le senior pourra bénéficier d’un allégement fiscal significatif sur ses dépenses liées à son aide-ménagère. Pour cela, il suffira simplement de reporter la somme totale payée sur sa déclaration annuelle de revenus.

Certains organismes proposent aussi des mesures supplémentaires destinées aux aidants familiaux tels que des indemnités journalières ou encore le droit à prendre un congé spécifique lorsque celui-ci s’avère nécessaire.

Rappelons qu’il est aussi possible pour les seniors ayant recours à une aide-ménagère de bénéficier d’autres aides, notamment en matière d’amélioration de leur habitat (travaux de rénovation, installation d’un ascenseur), qui peuvent être financées partiellement par l’État ou les collectivités locales.

Catégories de l'article :
Seniors