background img

Tout savoir sur la mutuelle retraitée

Au moment de la retraite, la question de l’assurance maladie se pose. En effet, les besoins de santé évoluent avec l’âge (lunettes, prothèses dentaires, appareils auditifs…) Et devenir retraité peut être l’occasion de remettre en question une couverture santé tout en pensant à l’avenir. Faut-il souscrire une nouvelle mutuelle santé retraite ou conserver une assurance existante ?

Les possibilités

Un senior qui prend sa retraite est confronté à 2 situations :

A lire également : Un nouvel indice de prix pour calculer le taux d'inflation au Maroc ?

  • Il dispose d’une mutuelle santé individuelle. Dans ce cas, elle continuera à le couvrir indépendamment de sa retraite avec les mêmes garanties et les mêmes cotisations.
  • Il a souscrit à un régime collectif d’assurance maladie auprès de son entreprise. Il a la possibilité de conserver cette couverture (sous certaines conditions) ou de souscrire une mutuelle pour retraités.

Quels avantages dois-je rechercher dans une mutuelle pour la retraite ?

Lorsque l’on compare les différentes mutuelles santé pour la retraite, il est important de prêter attention à plusieurs garanties qui sont considérées comme essentielles lorsque l’on est à la retraite :

  • Le remboursement des soins courants (rendez-vous chez le médecin traitant, chez un spécialiste, etc.)
  • Le remboursement des frais d’hospitalisation ;
  • Le remboursement des frais d’audition, d’optique et de soins dentaires.

Par ailleurs, d’autres garanties peuvent s’ajouter à votre contrat de mutuelle santé et vous permettre de mieux faire face aux dépenses de santé non prévues dans votre budget. N’hésitez donc pas à vous renseigner sur les remboursements des médecines douces, les informations sur les réseaux de soins et la télémédecine ou encore les réductions en fonction de votre fidélité.

A découvrir également : C'est quoi la perte d'autonomie ?

Qu’en est-il des régimes de mutuelle santé spécifique aux retraités ?

Si un retraité avait précédemment souscrit une mutuelle auprès d’une société proposant des produits spécifiques à certaines professions (fonctionnaires, enseignants, travailleurs indépendants, etc.), la complémentaire santé continuera à le couvrir sans qu’aucune démarche ne soit nécessaire.

Dois-je changer de mutuelle lorsque je prends ma retraite ?

Comme l’assurance maladie est maintenue au moment de la retraite, il est facile de l’oublier et de conserver le même contrat. Cependant, la mutuelle santé d’un retraité n’est pas forcément la même que celle d’un assuré normal puisque ses besoins de santé vont généralement augmenter avec l’âge.

Il n’est donc pas obligatoire de changer de mutuelle santé, mais le nouveau retraité a tout intérêt à comparer les mutuelles pour s’assurer qu’il bénéficie d’une couverture adaptée et, le cas échéant, en changer facilement.

Une personne dont la pension de retraite est très modeste peut bénéficier d’une complémentaire santé gratuite grâce à la couverture maladie universelle complémentaire (CMU-C), qui la dispense notamment de faire l’avance des frais de santé.

Est-il possible de conserver une mutuelle d’entreprise lors de mon départ à la retraite ?

Lorsqu’un salarié part à la retraite, il peut continuer à bénéficier du contrat collectif d’assurance maladie souscrit par l’entreprise. Toutefois, il n’est pas obligatoire de conserver cette couverture santé et il peut être avantageux de changer d’assurance santé.

Comment faire la demande ?

Pour conserver la couverture santé collective lors du départ à la retraite, l’assuré doit adresser une demande par courrier à l’assureur dans les six mois qui suivent son départ de l’entreprise.

Qu’est-ce que la portabilité des droits ?

Lorsqu’un contrat d’assurance santé collective est maintenu (à la demande du retraité), les prestations déterminées par l’employeur sont maintenues : c’est la portabilité des droits.

Ainsi, les risques médicaux couverts et les niveaux de remboursement ne peuvent pas être modifiés par l’assureur. La portabilité des droits n’est pas limitée dans le temps : le retraité est couvert dès qu’il en fait la demande et sans limite de temps.

Catégories de l'article :
Retraite