background img

Les solutions à adopter pour un logement accessible aux PMR

Une personne peut tout à fait subir un changement brusque de mode de vie, que ce soit dû à une maladie ou tout simplement à la vieillesse. Dans tous les cas, il est primordial d’adapter son habitation en fonction de la situation rencontrée. Pour les personnes seniors et PMR, procéder à des réaménagements de leur foyer est conseillé pour qu’ils puissent vivre confortablement dans leur environnement quotidien.

Faire attention aux divers aménagements à réaliser

Réaliser des aménagements intérieurs devient une nécessité pour faciliter la mobilité des aînés et des PMR. Pour cela, il faut tenir compte de tous les éléments de la maison qui peuvent être un obstacle et les empêcher d’accéder à divers endroits. Par exemple, concernant les portes et couloirs, il est primordial de prévoir une largeur minimale de 0,90 m. Cela facilitera grandement leur passage. D’ailleurs, envisager le remplacement de toutes les portes battantes en portes coulissantes est une excellente option. Il faut également considérer les prises et les interrupteurs. Ce sont des éléments non négligeables. Il faut qu’ils soient placés à proximité de l’entrée et à 1,30 m du sol au minimum pour qu’ils puissent les atteindre facilement.

A découvrir également : « Le Clos des Moulins » d’Ovelia, la meilleure residence senior à Colmar

Il faut savoir que l’objectif est de présenter une accessibilité permanente aux PMR. C’est pourquoi réaliser quelques aménagements du côté de l’escalier, des marches ainsi que des diverses dénivellations est essentiel. Pour les escaliers, il se peut qu’il soit nécessaire de prévoir un monte-escaliers ou une chaise élévatrice pour une montée à l’étage facilitée. Quant aux marches et aux dénivellations, il faut faire en sorte que l’élément de transition soit entièrement visible par ces personnes à mobilité réduite. Ainsi, dans le cas où il y aurait un écart de niveau entre 2 espaces, elles le remarquent assez vite. Pour cela, opter pour deux revêtements ou 2 couleurs différents à chaque changement pourra leur servir de démarcation.

Prévoir les aménagements adaptés aux différents handicaps

Chaque handicap demande des aménagements adaptés. D’ailleurs, certaines règles doivent être respectées pour veiller à ce que les PMR vivent confortablement dans leur demeure. Pour ce qui est du handicap auditif, il faut veiller à ce que les matériaux d’isolation soient performants pour isoler les bruits voisins. Aussi, il est essentiel de favoriser la perception visuelle pour les aider à circuler dans la maison. Dans le cas d’un handicap moteur, plusieurs dispositifs sont prévus par la réglementation. Entre autres, cela concerne l’installation de rampes PMR pour compenser les marches ou la mise en place d’un ascenseur pour les bâtiments à plus de 2 étages.

A lire en complément : Les raisons pour solliciter des services de soins à domicile

Outre cela, le handicap visuel existe également. Pour leur faciliter le déplacement, les revêtements de sols, murs et plafonds ne doivent en aucun cas créer de gêne sensorielle. Aussi, ce qui est conseillé, c’est de pourvoir toutes les pièces d’une bonne luminosité et de bons contrastes visuels. De plus, quelques adaptations complémentaires peuvent aussi être utiles. Cela peut s’agir d’une installation d’aides d’appui murales ou d’équipements sanitaires adaptés dans la salle d’eau. Pour bénéficier d’un service de qualité en termes d’aménagement, le plus judicieux, c’est de faire appel à une société spécialisée comme Dom&Vie.

Catégories de l'article :
Seniors